Permaculture dans les Vosges

La permaculture est un cadre innovant pour créer des modes de vie durables ; une méthode pratique pour installer des systèmes écologiques, productifs et efficaces, utilisable partout et par tout le monde.

Pour découvrir la permaculture et vous permettre de la mettre en oeuvre,  je vous propose depuis 2010 :

Aspects de la permaculture

Respect de l’environnement

C’est préserver et améliorer là où nous le pouvons (le plus souvent chez nous) l’écosystème. Nous agissons aussi concrètement par nos choix d’achat.

Autonomie

Elle commence par reconnaître notre interdépendance au sein du vivant et de notre société. L’autonomie n’est pas le repli sur soi, c’est satisfaire ses besoins avec créativité. C’est prendre la responsabilité de nos choix. Nous pouvons subvenir à beaucoup de nos besoins simplement en aménageant notre terrain et notre maison (récupération d’eau de pluie, capter le soleil, récolter de la nourriture…). C’est aussi créer des liens autour de nous pour pouvoir faire face aux aléas : la force des liens familiaux est ce qui permet à beaucoup de Grecs d’arriver à faire face à la grave crise que traverse leur pays. L’autonomie est donc avant tout un état d’esprit qui postule que nous sommes libres de choisir la vie que nous voulons.

Design

La permaculture propose des principes pour guider la réalisation de « design », mot traduit par « conception » et « aménagement ». Si la permaculture a d’abord visé à aménager des fermes, c’est toute la société qui doit être « designée » pour devenir durable. Le design commence donc par celui de notre vie pour s’élargir à celui de notre quartier, de notre ville, de notre région. A ce titre, il faut saluer les Initiatives de Transition dont le but est d’impliquer les citoyens à la création d’une société résiliente face aux défis multiples auxquels nous faisons face aujourd’hui (économie, environnement, énergie, mouvements de population…).

Prendre soin des gens

Changer de culture implique de remettre en question notre identité et cela n’a rien de facile et de confortable. La permaculture le reconnait en posant dans son éthique de « Prendre soin des gens ». Cela commence par prendre soin de soi. Les personnes impliquées dans le développement personnel savent que c’est le travail d’une vie. C’est aussi apprendre les outils permettant de vivre ensemble dans le respect de l’individualité de chacun. L’objectif est que chacun puisse s’épanouir là où il est est. C’est mettre notre énergie à créer intérieurement et extérieurement l’harmonie qui nous nourrit.

Les stages de permaculture que j’anime nous feront explorer ensemble les outils et les solutions concrètes pour mettre en oeuvre ce vaste programme.