Une ronce méconnue, le Rubus phoenicolasius

Une ronce décorative et savoureuse
Une ronce décorative et savoureuse

Rubus phoenicolasius, ce n’est pas un nom très facile… Certains l’appellent « raisin du Japon », allez savoir pourquoi puisque c’est une ronce… Ne vous laissez pas rebuter par ces subtilités et découvrez cette plante !

J’ai acheté deux pieds de cette ronce il y a quelques années et je vous la recommande particulièrement. C’est maintenant qu’elle donne des fruits qui ressemblent à des mûres, mais en rouge. Il y a encore quelques jours, les fruits étaient bien à l’abri dans un calice fermé. De la sorte, ils ne sont jamais véreux. La saveur est bonne, pas très sucrée, acidulée, rafraîchissante. La récolte est assez abondante, les fruits sont mûrs à peu près tous en même temps.

Mes premiers fruits, je les ai mangé au Jardin des Fraternités Ouvrières à Mouscron (Belgique). Ce jardin-forêt est très ombragé, vous aurez compris que si cette plante produit bien au soleil, elle s’accommode aussi de pas mal d’ombre. Elle supporte bien les sols très drainants, ce qui est le cas de mon terrain. Cependant, les pluies sont régulières dans les Vosges.

Avantage de cette ronce : elle n’est pas envahissante. Elle se marcotte si vous laissez des tiges retomber au sol. J’en laisse quelques-unes le faire pour étoffer ma ligne. Je palisse les tiges sur un grillage, je les glisse simplement entre les mailles. Comme toutes les ronces, chaque tige ne vit pas longtemps et le pied se renouvelle chaque année.

Elle est aussi très décorative. Ses tiges rouges sont très belles l’hiver, la couleur des feuilles en début d’automne est magnifique, elle tire sur le rose pâle. Enfin, ses piquants très nombreux ne piquent pas beaucoup : Nul besoin de s’équiper de gants renforcés pour s’en occuper !

Où la trouver ? Je vous recommande Ribanjou, un pépiniériste spécialisé dans les petits fruits, mais vous trouverez sûrement d’autres adresses de qualité.